Nos soins et prestations

ASBE prend en charge à domicile des patients nécessitants :

L’alimentation entérale/parentérale

Vous avez une alimentation entérale ou parentérale et allez retourner à domicile.

  • une nutrition entérale avec pompe
  • une nutrition entérale par “gravité”

ASBE met à votre disposition des professionnels formés pour vous y aider.

La nutrition entérale à domicile est un moyen artificiel de combler les besoins nutritionnels journaliers et lutter contre la dénutrition lorsqu’il n’est plus possible de s’alimenter par voie orale ou insuffisamment. Les nutriments sont introduits directement dans le système digestif par le biais d’une sonde naso-gastrique, par une sonde de gastrostomie (dans l’estomac) ou par une sonde de jéjunostomie (dans l’intestin).

La nutrition parentérale supplée artificiellement à l’alimentation normale par voie intraveineuse (centrale ou périphérique) à travers des solutions qui contiennent généralement du glucose, des acides aminés, des minéraux et des lipides. En fonction des besoins, il peut être additionné de vitamines, des électrolytes et des oligo-éléments. Il existe des solutions (poches) prêtes à l’emploi fournies par l’industrie pharmaceutique. Elles sont stériles et apyrogènes. Les poches peuvent être administrées par voie centrale (si administration longue durée) ou par voie périphérique (si courte durée, inférieure 10 jours).

ASBE S’ENGAGE A :

  • Réaliser les soins techniques de branchement et débranchement des poches de nutrition
  • Fournir votre appareillage de nutrition entérale/parentérale
  • Garantit une assistance technique et paramédicale 24h/24, 7j/7
  • Approvisionne selon les besoins
  • Donne des conseils nutritionnels adaptés et personnalisés
  • Assure le retour des informations à vos médecins
  • Réalise le suivi nutritionnel

Quel coût pour le traitement à domicile ?

La prise en charge est faite par LAMal.

ASBE recueille toutes les informations administratives nécessaires au traitement du dossier et traitera directement avec les caisses d’Assurance maladie.

Antibiothérapie et traitement antiviraux - antifongiques

“En relais de l’hospitalisation, une antibiothérapie IV, un traitement antiviral IV, un traitement antifongique IV, ou autre(s) … peut être réalisé à domicile.”
ASBE garantit l’application de la prescription et s’adapte aux demandes du prescripteur et aux besoins du patient.

Afin de maintenir une continuité homogène des soins, l’équipe paramédicale d’ASBE :

  • Rencontre avant sa sortie de l’établissement de soins, le patient et sa famille, en concertation avec l’équipe médicale
  • Coordonne les différents intervenants du domicile
  • Apporte au domicile le matériel nécessaire à la perfusion : pompe, diffuseurs, sets, pied à sérum, containers à déchets
  • Maintien des contacts réguliers avec le patient et les autres intervenants libéraux
  • Suit des formations spécifiques aux pathologies et aux techniques de soins
  • S’occupe de l’élimination des déchets d’activité et de soins à risques infectieux (DASRI)
  • Gère le dossier du patient avec mise en place du tiers-payant
  • Assure un approvisionnement selon les besoins.

Le matériel d’antibiothérapie

  • Une pompe à perfusion ou des diffuseurs
  • Des sets adaptés aux soins

Engagement d’ASBE

La qualité de la prise en charge

  • Personnalisée, rapide et globale
  • Une grande réactivité dans la mise en place de la prestation demandée
  • Des prestations personnalisées, adaptées à chaque situation en fonction des besoins du patient et des prescripteurs
  • Sécurité optimale
  • Des intervenants au domicile formés et expérimentés
  • Une astreinte 24H/24 7J/7 avec permanence téléphonique et déplacement si nécessaire
  • Une mise à disposition d’appareils performants et fiables avec entretien du matériel : nettoyage et désinfection.

Oxygénothérapie

“L’assistance respiratoire par oxygénothérapie à domicile permet de maintenir ou rétablir un taux constant d’oxygène dans le sang. La dépendance du patient, l’accompagnement de son entourage et la maîtrise technologique requièrent une attention particulière, tant dans sa prise en charge globale, paramédicale, technique, sociale, qu’administrative.”

La mise en place d’une assistance respiratoire par oxygénothérapie à domicile nécessite une surveillance infirmière. Les collaborateurs d’ASBE interviennent pour les concentrateurs d’air, oxygène gazeux en bouteille, oxygénothérapie liquide, concentrateur portable etc.

ASBE apporte une vigilance extrême et continue sur la gestion, la conformité et la traçabilité de l’oxygène et des consommables associés.

ASBE s’engage à :

  • Un suivi infirmier et technique
  • Une assistance technique 24h/24, 7j/7
  • Une gestion du dossier du patient avec mise en place du tiers-payant
  • Un approvisionnement selon les besoins
  • Une visite du pharmacien de la structure dans le mois qui suit l’installation
  • Des visites régulières du technicien

La ventilation assistée

“Le principe d’un respirateur (ou ventilateur) est de transmettre une énergie dans le but d’effectuer tout ou partie du travail ventilatoire naturel. La ventilation mécanique assistée permet donc d’aider ou de remplacer l’action des muscles respiratoires”.

Par le biais d’un masque ou sur une trachéotomie, un appareil relaie les muscles respiratoires pour éliminer le gaz carbonique accumulé dans le sang.

Les collaborateurs d’ASBE sont au service du patient et son entourage pour les aider à mieux vivre ce soin. Ils auront la charge de :

– Éduquer le patient et son entourage, au traitement
– Contrôler la bonne adaptation du patient à l’appareillage
– Contrôler l’efficacité du traitement par la recherche de fuites et d‘événements résiduels
– Assurer le suivi de l’observance
– Contrôler le fonctionnement des appareils
– Fournir et renouveler les consommables
– Rappeler régulièrement les règles d’hygiène et de sécurité
– Fournir un rapport au prescripteur

La ventilation non invasive

La ventilation non invasive (VNI) est une ventilation mécanique assistée qui consiste en une insufflation d’air, enrichi souvent en oxygène généré par un ventilateur (respirateur), dans les voies aériennes. Le malade est relié à son ventilateur par l’intermédiaire d’un masque placé sur le visage.

La ventilation invasive

Dans le cas d’une ventilation invasive, l’air délivré par le respirateur, est acheminé par la « sonde d’intubation ou la canule de trachéotomie».

LE MATERIEL

Les avancées techniques permettent de mettre à la disposition des patients, des respirateurs performants, de petites tailles, peu bruyants. L’utilisation à domicile d’une ventilation assistée est tout à fait possible.

Les ventilateurs sont branchés sur secteur électrique, certains sont équipés d’une batterie pour pallier à d’éventuelles coupures de courant ou permettre la déambulation pour les patients ventilo-dépendants. Ils sont munis d’alarmes pour plusieurs paramètres de ventilation.

ASBE s’engage à :

  • Une intervention à domicile d’une infirmière pour s’assurer de la tolérance et de l’acceptation du traitement
  • Une installation sous contrôle médical strict
  • Un accompagnement du patient et son entourage dès la mise en route du traitement
  • Formation à l’utilisation et à l’entretien du matériel
  • Explication des règles d’hygiène et de sécurité
  • Réponse à toutes interrogations
  • Des visites régulières de suivi à domicile
  • Information au médecin du bon déroulement du traitement de son patient
  • Une assistance technique 24h/24, 7j/7
  • Une gestion du dossier administratif du patient

Une équipe pluridisciplinaire sera mobilisée pour une prise en charge globale et coordonnée du patient.

Apnée du sommeil

“La pression positive continue (PPC) est le traitement de référence du syndrome d’apnées obstructives du sommeil”.

Les apnées du sommeil peuvent se manifester par une somnolence, des troubles de la mémoire, de l’attention, de l’humeur, de la libido, tendance aux états dépressifs, ronflements, arrêts respiratoires (souvent signalés par le conjoint), levers fréquents, sommeil agité etc.

SOINS :

À chaque passage :

– Formation du patient et de son entourage
– Contrôle de l’efficacité du traitement par la recherche de fuite(s) et d’événements résiduels et par l’analyse des courbes ventilatoire
– Suivi de l’observance et de la bonne adaptation du masque
– Rappel régulier des règles d’hygiène
– Compte-rendu de visite au prescripteur.
ASBE s’engage à :

  • Un suivi infirmier et technique.
  • Une assistance technique 24h/24, 7j/7.
  • Des visites régulières
  • Une gestion du dossier du patient avec mise en place du tiers-payant

L’efficacité de votre traitement repose sur la durée d’utilisation de l’appareil. Pour être efficace l’utilisation de la PPC doit être d’au moins 3h par jour.

Aérosolthérapie

“L’aérosolthérapie est prescrite pour l’administration, en courte ou longue durée, d’un médicament nébulisé en suspension, pour le traitement des maladies respiratoires”.

LE MATERIEL

  • Les nébuliseurs pneumatiques où la préparation médicamenteuse est nébulisée sous l’effet d’un gaz comprimé
  • Les nébuliseurs ultrasoniques où la préparation médicamenteuse est nébulisée sous forme d’ultrasons
  • Le nébulisateur électronique à tamis vibrant qui fonctionne par vibrations d’un tamis en contact avec le liquide à nébuliser.

ASBE s’engage à :

  • Un suivi infirmier et technique.
  • Une assistance technique 24h/24, 7j/7.
  • Des visites régulières
  • Une gestion du dossier du patient avec mise en place du tiers-payant.

Désencombrement respiratoire

“L’encombrement bronchique est un facteur aggravant de l’atteinte respiratoire, notamment chez les patients atteints de pathologies neuromusculaires”.

Plusieurs appareils, utilisant des techniques différentes et complémentaires, apportent une aide précieuse. Percussion intra-pulmonaire, relaxation de pression, In et Exsufflation. Leur utilisation s’inscrit dans une prise en charge globale du patient (ventilation, aérosol, aspiration…) et des soignants à domicile.

Le rôle du kinésithérapeute s’avère primordial pour une bonne efficacité du traitement de désencombrement bronchique.

ASBE réalise des soins avec un partenaire physiothérapeute

ASBE s’engage à :

  • Un suivi infirmier
  • Une assistance technique 24h/24, 7j/7
  • Une gestion du dossier du patient avec mise en place du tiers-payant.

Aspiration trachéale

“Par voie buccale ou sur trachéotomie, l’aspiration des mucosités permet de libérer les voies aériennes”.

Les appareils fonctionnent sur le secteur ou sur les batteries.

Les consommables :

  • Sondes d’aspiration, canules de trachéotomie… permettent le drainage des mucosités
  • Compresses et pansements nécessaires aux soins liés à la canule.

ASBE s’engage à :

  • Une intervention à domicile d’une infirmière pour s’assurer de la tolérance et de l’acceptation du traitement
  • Un accompagnement du patient et son entourage dès la mise en route du traitement
  • Formation à l’utilisation et à l’entretien du matériel
  • Explication des règles d’hygiène et de sécurité
  • Réponse à toutes interrogations
  • Des visites régulières de suivi à domicile
  • Information au médecin du bon déroulement du traitement de son patient.
  • Une assistance technique 24h/24, 7j/7
  • Une gestion du dossier administratif du patient

 

Une équipe pluridisciplinaire sera mobilisée pour une prise en charge globale et coordonnée du patient.

Traitement de la douleur

Le traitement de la douleur a pour but de soulager le patient atteint d’une pathologie chronique algique ou d’accompagner le malade en fin de vie dans le cadre de soins palliatifs.

Les antalgiques (morphiniques et autres) sont administrés par un système actif de perfusion ambulatoire.

Afin de maintenir une continuité homogène des soins, ASBE peut intervenir pour concrétiser le retour à domicile du patient:

  • Prise en charge individualisée
  • Éduquer le patient, son entourage
  • Assure un retour d’informations au prescripteur

Les traitements des maladies du sang

  • Un traitement d’immunoglobulines par voie intraveineuse au moyen d’une pompe
  • Desféral

ASBE coordonne le retour à domicile, met à disposition chez le patient le matériel dont l’infirmier aura besoin pour assurer le suivi de la prise en charge.

  • Une formation technique sur la pompe et les consommables
  • Une astreinte paramédicale 24h/24, 7j/7
  • Des visites régulières des infirmiers
  • Une gestion du dossier du patient avec mise en place du tiers-payant
  • Information au médecin du déroulement du traitement de son patient
  • Un approvisionnement régulier